Après plusieurs années consacrées au travail de la pierre et à la restauration des monuments historiques, Je me suis orientée vers le métal qui permet des créations plus fines et aériennes.

 

Je m’attache à représenter les choses simples et modestes du monde : une branche, une fleur fanée, un tourbillon de papillons, une envolée d'oiseaux… et à capturer d'un simple trait souple et fluide l'harmonie universelle qui s'en dégage. 

A la manière des poésies haïku japonaises dont la forme brève, en lien profond avec la nature, cherche à rendre l’instant, mes sculptures sont des petits poèmes sculptés reflétant la simplicité et l’évanescence des choses. J’essaye de saisir des moments de vie, instants de nature à la fois fugitifs et éternels, infimes et infinis qui me touchent profondément.

1987 - 1993 

  • Apprenti sculpteur dans l’atelier de Pierre-Miguel Merlet  (Sculpteur/Restaurateur en chef à l’Assemblée Nationale)

  • Ecole Nationale des Arts Appliqués Duperré (cours du soir)

  • Boursière SEMA (Société d’encouragement aux métiers d’art) pour la restauration de sculptures et monuments historiques.

                          

1992 - 2005

  • Chantiers de restauration (Louvre, Père Lachaise, Archives nationales, Pont neuf, Beaux-Arts…)

  • Assistante de : Jean-Michel Othoniel - Laurence Montano -Hervé Bourdin

© 2016 anne-k imbert